12 A 2deux jours de l'AG, l'appel de Belette


Pour éviter de faire parti de ces personnes qui ne vont pas au bout de leur logique, je vais donc aller jusqu’au bout de la mienne au sujet de l’élection à venir au sein de la prochaine AG de la FFFA. Puisque des critiques mal fondées, souvent injustes et totalement partisanes ont été émises, j’appelle à soutenir les personnes qui en sont l’objet. En clair, j’appelle ceux qui liront ces lignes à peser de toute leur autorité pour soutenir l’équipe en place au sein de notre fédération.


C’est vrai que je ne suis pas au fait de tous les rouages qui font fonctionner notre fédération et encore moins des procédures qui les mettent en œuvre. Mais pour autant, je refuse l’idée qu’on puisse m’interdire d’avoir une opinion respectable. Cela fait 7 ans que j’observe le foot français et cela fait 7 ans que j’entends quasiment les mêmes critiques et les mêmes reproches envers les dirigeants. Le procédé qui consiste à faire l’inventaire précis de toutes les injustices, amendes injustifiées, décisions litigieuses et incohérences réglementaires pour charger la barque est un classique qu’on nous ressert avant chaque élection. Non, je l’affirme : les choses ne sont pas pire qu’avant !

Moi qui me passionne pour d’autres sports confidentiels, je peux vous assurer que les critiques sont exactement les mêmes. Celles inhérentes à des sports mineurs qui ont peu de moyens financiers et humains pour pouvoir se permettre d’être irréprochables. Aller se farcir de telles fédérations devant le CNOSF ou autres tribunaux n’a rien de vraiment glorieux en soi. Tellement facile de s’en prendre aux plus fragiles ! Bref…

Je demande aux votants de l’AG de ne pas se laisser impressionner par les menaces de gens qui tentent d’en mettre plein les yeux avec des arguments juridiques sensés clouer d’effroi les interlocuteurs, tellement cela fait sérieux ! Sachez qu’en l’absence de jugements, ils brandissent de vent. Personne ne peut se substituer à la justice et préjuger d’une décision encore moins du délai des procédures. En attendant, il faut bien faire tourner la baraque et on ne peut pas rester les bras croiser à faire attendre les licenciers et les compétitions. Et dites-vous bien que, même s’ils obtiennent raison, cela ne changera rien à leur crédibilité car la candidature d’une personne ne se mesure pas aux nombres de procès qu’elle gagne mais au consensus qu’elle sait réunir.

Méfiez-vous aussi de ceux qui mettront le plus de fois les mots «décmocratie», «fonctionnement normal», «transparence», «indépendance» dans leur discours. Pas que ces mots soient à proscrire (au contraire) mais à l’échelle d’une petite fédération, c’est juste grandiloquesque voire suspect !

Je vous exhorte à porter vos suffrages sur des gens qui sont (ou ont été) proche du terrain, des gens qui ont mis les mains dans le cambouis avec leur club ou sur le terrain. Fuyez ceux qui veulent juste exercer une fonction dans leur domaine de compétences qu’est le monde du sport et mettre une ligne de plus à leur CV pour aller ensuite vers des sports plus rémunérateurs.

La fédération n’a pas besoin d’alternance mais de continuité. Les comptes de la FFFA sont actuellement dans le vert et cela a rarement été le cas dans son histoire. Des problèmes et des chantiers, il y en a ! Mais ils se traitent plus facilement dans la stabilité et la constance !

12 commentaires:

  1. Je croyais que tu avais quitté elitefoot blog justement car tu voulais que les dirigeants actuels quittent leurs fonctions ?

    Moi mon seul problème c'est toujours les petits couacs de fédé par exemple les flibustiers cadets ou d'autres trucs de ce genre. Sa pénalise des clubs dont on entend jamais parlé.

    Dernièrement les Kelteds, c'est pas ce même club qui il y a 2 ans ont été rétrogradé administrativement pour défaut d'arbitre (et avait en plus essayé de contourner le truc en ramenant club d'un autre club breton). C'est pas ce même club qui est monté en D3 administrativement 1 an plus tard alors qu'il n'était pas champion et c'est ce même club qui se plaint cette année...

    Il y a des clubs ont les entends jamais il respecte le CDC même des petits clubs, en D3 à l'ouest un petit club il a budget de plus de 10000€ de transports (la moitié de son budget) et il ne vient pas se plaindre... C'est pareil dans pleins d'endroits en France.

    SVP relativisez un peu faites la part des choses et arrêté de crier au loup en permanence.

    Florian Grace Laval

    RépondreSupprimer
  2. "Je vous exhorte à porter vos suffrages sur des gens qui sont (ou ont été) proche du terrain, des gens qui ont mis les mains dans le cambouis avec leur club ou sur le terrain."
    Donc pas M. Soumah, qui n'a jamais rien fait hormis régner sur la fédération
    "Fuyez ceux qui veulent juste exercer une fonction dans leur domaine de compétences qu’est le monde du sport et mettre une ligne de plus à leur CV pour aller ensuite vers des sports plus rémunérateurs."
    Donc fuyez M.Soumah, qui n'a fait qu'ajouter des lignes sur son CV et sa gloriole personnelle pour intégrer de plus hautes instance...

    "Les comptes de la FFFA sont actuellement dans le vert et cela a rarement été le cas dans son histoire. "
    Grâce à R.N'Guyen, qui ne se représente pas. Le futur trésorier que vous soutenez est A.Roger, celui-là même qui a mis les comptes dans le rouge.

    Logique implacable...

    RépondreSupprimer
  3. Belette, je suis d'accord avec toi a 100% . J'ais ete membre federal (Delegue regional Rhone Alpes) en 1985 avec l'equipe de Laurent Plegelatte et les critiques etaient les memes! C'est un sport National! Des erreurs, il est certain qu'il y en a et qu'il y en aura... Mais , il faut etre tolerent ! Et tous les "hurleurs au loups" confrontes au travail non stop que requiert ces fonctions souvent benevoles, ne s'engagent qu'a hurler et jamais a agir!
    Solidarite a ceuz qui font quelque chose! :)

    RépondreSupprimer
  4. Dans le vert, t'es fou. On a un deficite de 300 000 €, tu ne sait pas lire un bilan Belette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Réponse de Julien CVC plus bas.
      Je n'avais pas le doc officiel, du coup j'ai préféré ne pas te répondre... dés fois qu'un extrémiste anti-fédé saisissent mon chiffre pour me traiter "d'affabulateur" et fasse en procès en diffamation :-)))))

      Supprimer
  5. Je partage aussi ton point de vu !
    Le prez des Conquerants !

    PS : J'ai couché avec personne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Président dictateur :))))
      ps: un membre de ton comité directeur qui n'a pas envie de coucher avec toi

      Supprimer
  6. Selon les documents qu'on a au bureau de la ligue, on était l'année dernière à +46.000€ et cette année à +47.000€.
    Loin de la désinformation que certains ont lancé, et qui a été reprise(et je blâme pas les gens qui la reprenne).

    RépondreSupprimer
  7. Que la fédé fasse du mieux qu'elle peut avec ce qu'elle a, c'est un fait, comme l'a dit le président Soumah lors de notre AG de Ligue (NPDC) il faut bien être conscient qu'il n'y a que 4 personnes qui sont employées à la fédé, c'est très peu, et donc forcément, ça crée des problèmes.
    Toujours à la décharge de la fédé, on est un sport qui reste jeune, le foot US français a à peine une génération, il faut laisser le temps au temps pour que les choses se mettent en place.

    Maintenant, ce qui est à déplorer, c'est qu'il y a des décisions qui sont totalement hallucinantes, tellement hallucinantes qu'on se demande si ceux qui les ont prises ont réfléchi ne serait ce que 2 min à la question (la décision vis à vis des Titans de Blois par exemple, où on a littéralement tué un club).
    Enfin, je pense que la fédération a un réel problème avec le fait de déléguer. Bien des décisions "polémiques" pourraient être prises sans l'aval de la fédé si tant est que celle-ci délègue plus de pouvoirs aux ligues. Ce serait tout bénef' pour eux: moins de dossiers à gérer et pas de "retour de bâton" dans la tronche !

    Clément ZiNi Pluvinage - Prez Coyotes Anzin

    RépondreSupprimer
  8. Le problème n'est pas dans ce que fait (ou ne fait pas) la fédération mais dans la manière dont elle le fait...

    RépondreSupprimer
  9. Jean-Marc CHANTREAU25 janvier 2013 à 13:24

    Le problème avec Belette, c'est qu'il ne semble pas savoir analyser un bilan.

    Au 30/06/2012 le haut de bilan :
    - est très faible coté actif en dégradation d'environ 7 k€ par rapport à l'exercice précédent ;
    - est toujours négatif coté passif (-111 851,30 €) mais en amélioration de 47 k€ par rapport à l'exercice précédent.

    Le résultat est constant à environ +47 k€.

    Si le rythme se maintient, dans 3 ans on peut espérer avoir un haut de bilan égal à 0 coté passif.


    Pour ce qui est du CNOSF, la FFFA vient de s'y faire remonter par trois fois les bretelles.

    La première fois elle a du reconnaitre que "la procédure suivie [était] irrégulière".

    La seconde fois,elle a reconnu "le manque de rigueur dont elle a pu faire preuve dans le cadre de l'application stricte de ses statuts et règlements".

    La troisième fois, elle s'est fait reprocher une décision "entachée de nullité à raison de l'incompétence de son auteur [le président de la FFFA]".

    Tu vois Belette, heureusement qu'il y a des gens qui ne se contentent pas de suivre comme des moutons.

    Quand on va devant le CNOSF, ce n'est pas pour se 'farcir" la fédé.

    C'est uniquement pour essayer de remettre le train sur les rails.

    RépondreSupprimer
  10. Je ne suis pas d'accord avec toi Belette.
    Quant aux candidats de l'opposition, je crois justement que ce sont des gens qui ont mis la main à la pâte sur le plan local de façon significative.

    il y a beaucoup de choses qui me déplaisent, mais ce qui me scandalise le plus, c'est le rejet du pouvoir en place d'une changement du mode de scrutin pour passer au vote par liste. (actuellement les candidatures sont individuelles)

    En présentant un projet commun, les "hommes et femmes du président" ont de facto créé leur liste.

    En refusant les liste, ils ont obligé l'opposition à se présenter en ordre dispersé.

    C'est déloyal.

    Je préfère la démocratie à la stabilité.

    RépondreSupprimer