0 Bienvenue à Sciences Po




Il y a deux façons de mesurer la progression du foot us en France. Quantitativement, avec la multiplication des clubs partout dans l’hexagone, et qualitativement avec l’intérêt qu’il suscite dans toutes les couches de la société. La naissance d’un championnat universitaire en est la meilleure preuve. Cela devient plus flagrant quand l’université parisienne de Science Po aligne une équipe en championnat jeudi dernier.

Vous lisez bien «Science Po» l’école qui forme une partie des «élites» des grands corps de l'État. Celle dont sont issu le plus grand nombre des membres du Who's Who français, devant les énarques (dont beaucoup sont aussi passés par Sciences Po) et les polytechniciens. Celle dont notre Président de la république actuel a même essuyé les bancs, sans grand succès d’ailleurs.

Alors on se prend à rêver. Comme moi, vous devez sûrement vous dire : « Qui sait ? Avec une équipe de foot us en son sein, la prestigieuse école de la rue Saint Guillaume nous livrera peut-être des personnalités qui auront pratiqué notre sport et en deviendront des défenseurs au sommet de l’état ? ». D’ailleurs certains joueurs actuels suivent un cursus pour préparer l’ENA.

Ce n’est que depuis l’été dernier que le projet est né sous la houlette de Julien Barlan, encadré d’un noyau dur constitué de plusieurs autres élèves, Bruno Owikoti, Bilal Djelassi et Arnaud Antoine. L’aventure semble prometteuse car, là comme ailleurs, le foot us offre une alternative originale et atypique au milieu des autres sports d’équipe traditionnels (Soccer, Rugby, Basket) comme le confirme Arnaud Antoine sur ses motivations : « Personnellement, jouer au football américain, être dans une équipe avec des potes qui deviennent une véritable famille au fil des entraînements, matchs et sorties, avec pour beaucoup la découverte de la pratique. On doit avoir 80% de joueurs qui n'avaient jamais joué lors des premiers entraînements en septembre ».


Baptisée «Les Princes», l’équipe a opté pour la fidélité aux couleurs de l’université : le jaune et noir. Victor Blanco, ancien des Molosses d’Asnières et du Team paris 15, coache ce groupe de pionniers. Avec seulement un entraînement officiel par semaine, les joueurs jonglent avec les études pour trouver du temps et parfaire leur pratique collective. Du coup, il n’est pas rare de le voir s’entraîner le dimanche. Le seul bémol, c’est la journée de match qui a lieu le jeudi comme le confirme de nouveau Arnaud Antoine : « Le problème de temps est surtout pour les matchs, certains joueurs ayant cours le jeudi après-midi ».

Le vivier de joueur est là et les structures d’encadrement du sport en université aide beaucoup. Avec une défaite honorable 06 à 16 contre les champions en titre (les Snakes de l’université René Descartes), les Princes comptent bien faire parler d’eux pour créer la dynamique nécessaire au sien de l’illustre institution parisienne.

Par Belette


--- Le point du championnat par Victor Blanco ---

- Les Snakes, tenant du titre, sont incontestablement les favoris de ce Championnat. Ils rencontreront les Pandas (2 défaite + équipe Rookie dans le championnat) lors de la prochaine journée, ce qui devrait leur permettre de conforter leur première place et peaufiner leurs jeux et faire tourner l'effectif. Les Snakes ont sans aucun doute la plus grosse défense du championnat, ils n’ont encaissé leur premier TD depuis plus d'une saison ce jeudi face aux Princes... mais sur Spécial team. Offensivement c'est une équipe qui maîtrise sont système (Fly Offense) grâce à des joueurs d'expérience et un partenariat avec les Molosses d'Asnières qui porte ses fruits.


- Les Castors et les Blackjacks 21 sont sans aucun doute les 2 autres grosses équipes de ce championnat et le fait de se rencontrer, justement lors de la prochaine journée, nous promet quasiment un match de playoff avant l'heure. Sauf surprise nous devrions retrouver ces deux équipes en playoff.

- Les Titans ont déjà une saison dans les jambes et auront à cœur d'accrocher la dernière place de playoffs. Une victoire face aux Princes, lors de la prochaine journée, leur est donc indispensable. Néanmoins si une équipe peut créer la surprise en battant l'un des 3 favoris, c'est bien les Titans !

- Les Princes et les Pandas sont les deux petits nouveaux, et pour eux une place en play off est clairement l'objectif suprême. Pour cela une victoire face aux Titans sera indispensable aux deux formations qui vendront chèrement leurs peaux. Les Princes ont leur chance dès la semaine prochaine, alors que les Pandas iront se frotter aux Snakes afin d'en tirer un maximum d'apprentissage et préparer au mieux le duel fatidique de la journée suivante : Pandas vs Princes ... là, le perdant pourra dire adieux aux Playoffs (sauf exploit face à un ténor).

0 commentaires:

DONNEZ VOTRE AVIS !