0 Foot us dans les Caraïbes

Je regarde les épreuves athlétiques aux JO et je me régale de voir les petits pays des Caraïbes venir faire la moisson de médailles. Du coup, je me suis posé la question de savoir ce que cela donne en Football américain.

Cuba, la plus grosse île de l’Archipel, aurait du être un foyer important s’il n’y avait pas eu les événements historiques que l’on connaît. Avant la guerre 40, de nombreux Bowls s’y déroulaient avec des noms aussi évocateurs que : Bacardi Bowl, Rumba Bowl, Cigar Bowl.  Aujourd’hui des équipes universitaires américaines commencent à revenir faire des démonstrations, sous les yeux des anciens qui se souviennent de la belle époque.

Un affrontement de deux équipes universitaires US à Cuba où le grand retour du foot us
Les anciens se souviennent et sortent leurs photos de l'époque

Evidemment, l’endroit où on aimerait tous en voir c’est en Jamaïque, mais ce n’est pas encore pour maintenant. Aucun championnat local en vue, ni même d’affiliation à l’IFAF d’une quelconque fédération.

En réalité, on distingue deux principaux foyers de foot us dans les Antilles : Porto Rico et les Bahamas. Pour Porto Rico, je ferai un topo lors d’un autre article sachant que le foot US y est implanté depuis de nombreuses décennies, avec l’installation des bases militaires US. L’île possède actuellement 4 ligues de football (enfants, lycéens, étudiants et une ligue semi-professionnelle).

Ce sont bien les Bahamas les premiers à avoir rompu l’anonymat en alignant en janvier 2009 une équipe nationale junior contre le Panama (défaite 56-06 à Panama City : voir photos) pour les qualifications de la Coupe du Monde junior de Canton aux USA. Une fédération bahamienne avait été préalablement acceptée auprès de l’IFAF en 2008: La BAFF (Bahamas American Football Federation).

Les PROS aux couleurs de Miami
 (c) www.thenassauguardian.com
Le problème c’est que les Bahamas sont formées par plusieurs îles et la Fédération actuelle est en réalité une émanation d’une ligue pour jeunes joueurs sur l’île de « Grand Bahama » : la BYF (Bahamas Youth Football) qui chapeaute du flag et un semblant de championnat junior en équipé.
Or il existe déjà une ligue senior depuis bien longtemps sur l’autre île de « New Providence », la plus peuplée du pays (60% des habitants) où se situe la capitale Nassau. J’ai nommé la CAFL (Commonwealth American Football League). Ah oui… pour ceux qui ne le savent pas, les bahamiens sont membres du Commonwealth et sujets de sa majesté à laquelle ils sont très attachés.

La CAFL fluctue entre 4 et 6 équipes selon les années avec un calendrier de octobre à février. Pour être clair, il y a les Orry J. Sands PROS et les autres. « Orry J. Sands & Co Ltd », c’est le sponsor actuel de l’équipe (une assurance). D’ailleurs toutes les équipes portent le nom de leur sponsor. Cette année, se sont alignés en championnat: Les PROS, les SUNBURNERS, les V8-Fusion Splash STINGRAYS et les Baoilco JETS.

Training des JETS qui ont changé de sponsors pour passer de John Bull JETS à Baoilco JETS

Les PROS c’est 17 titres, presque une domination totale. Oui mais voilà, cette année les STINGRAYS ont mis un terme à cette suprématie lors de la finale, le Boil Fish Bowl qui se tient en février. Défaite 24 à 14 avec des STINGRAYS que personne n’attendait à pareille fête. Les grands rivaux des PROS ses 3 dernières années, s’étaient les JETS.

CAFL 2011 - Baoilco JETS vs Orry J. Sands PROS
 (c) www.thenassauguardian.com

Un championnat assez exotique comme vous pouvez le voir sur les vidéos, où les moyens font encore cruellement défaut malgré la proximité de la Floride (env 200 km), le paradis fiscal bahamien et le tourisme développé sur l'archipel. Mais pourtant c’est bien le premier pays des Caraïbes à avoir aligné une équipe nationale, certes junior, dans une compétition internationale. On attend la suite… en rêvant de foot us dans les Antilles françaises.

Finale CAFL de la saison 2011 (en février 2012)
Belette

0 commentaires:

DONNEZ VOTRE AVIS !